Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme : HEMOROIDE
Anonyme : hemoroide
Anonyme : hémoroide
Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Le Sida et les anti protéases : Aïe aïe ail !

Écrit par ToTor le Tuesday 11 December @ 03:31:27 - version imprimable

NourritureLes compléments alimentaires sont à la mode. Leurs effets sur la santé, à la base de certaines médecines « douces » comme la phytothérapie, sont de plus en plus étudiées par des disciplines comme la pharmacologie.

On découvre que les aliments joue sur le cytochrome P 450 (CYP450) : certains ont des propriétés d'inhibition enzymatique (jus de pamplemousse), que d'autres médicaments phytothérapiques sont activateurs enzymatiques (millepertuis) ... Voici maintenant que l'on s'est rendu compte qu'un aliment aussi banal que l'ail pouvait réduire de moitié le taux de certains inhibiteurs de protéases utilisé contre le virus du sida.

Gageons que ces progrès pharmaco-alimentaires trouveront bientôt des applications pratiques (pharmaco-nutrition - se soigner par les aliments ?)

Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   



Re: Le Sida et les anti protéases : Aïe aïe ail ! | (Score: 0)
par: on: Tuesday 11 December @ 11:19:43
Ben il n'est pas si nouveau que les aliments peuvent servir ou desservir notre santé...

En effet, faut-il rappeler que consommer de la

nourriture aide à ne pas perdre du poids, que l'absorption d'eau aide à lutter contre la déshydratation.

Alors, aurait-on décrit, depuis l'antiquité les propriétés et effets de multiples variétés de plantes pour se rendre compte qu'aujourdh'ui, il serait préférable de se repencher sur ces découvertes ?



Les aliments devraient être pensés comme notre

première médecine, ainsi apporter beaucoup de soins à notre alimentation devrait prévenir à la prise de compléments alimentaires, les médicaments.



Gageons que les industriels sauront profiter de notre ignorance bifidesque.

[ Répondre ]




                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.