Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme : hémoroide
Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

La santé des immigrants

Écrit par ToTor le Wednesday 11 October @ 23:20:57 - version imprimable

QuébecLe gouvernement du Québec s'apprête à réduire l'accès aux soins de santé des immigrants. À compter du premier novembre, les nouveaux arrivants feront face à un délai de carence de trois mois durant lesquels ils devront contracter une assurance privée ou assumer les coûts des services de santé.

Il leur est déjà interdit de prétendre au bien être social s'ils ne trouvent pas d'emploi rapidement.

Selon Le Devoir, ce projet de règlement, concocté par la Régie de l'assurance maladie du Québec a été publié dans la gazette officielle en plein coeur de l'été.

Du coup, il a franchi la première étape de consultation sans aucun commentaire ni aucune contestation. Comme quoi le hasard fait bien les choses.

La nouvelle réglementation est maintenant prête à être adoptée par le conseil des ministres.

Cette révision des règles d'admissibilité et d'inscription au régime d'assurance maladie du Québec vise soit disant à « actualiser ce règlement, tout en réglant certains problèmes d'application et d'interprétation ».

Au bureau de la ministre de la Santé, Pauline Marois, on affirmait, lundi, qu'il s'agissait d'« une harmonisation avec la loi canadienne sur l'immigration et avec la façon de faire d'autres provinces ».

Autant alors supprimer le CSQ s'il faut harmoniser avec les autres provinces. Ou peut être qu'il ne faut harmoniser que quand le public y perd et que le gouvernement fait des économies ?


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.