Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme : hémoroide
Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Alerte sur l'enbrel

Écrit par ToTor le Thursday 12 October @ 05:44:56 - version imprimable

DangerLa FDA vient d'émettre un avertissement sur l'utilisation de l'Enbrel (Eternacept), un anti-TNF alpha.

Dans l'arthrite, des cytokines sont produites en excès, envahissent les articulations et les rendent gonflées et douloureuses. Une de ces cytokines jouant un rôle majeur dans l'inflammation est appelée « tumor necrosis factor » (TNF).

Bien que chacun produise naturellement cette protéine dans les processus de défense immunitaire, on trouve trop de TNF dans les articulations des personnes atteintes d'arthrite - l'Enbrel agit en « capturant » le TNF.

L'Enbrel est autorisé aux USA depuis mai 1999 et a obtenu en Février dernier un agrément au niveau européen. Il est disponible en France en autorisation temporaire d'utilisation et sous contrôle hospitalier, pour les enfants atteints de polyarthrite et résistant au méthotrexate.

La FDA met en garde sur sa prescription aux patients souffrant conjointement de sclérose multiple, et rappele le risque de survenue d'une anémie aplasique.

Il y a eu en effet 11 rapports de cas d'affections démyélinisantes et 10 d'anémie aplasique sous Enbrel.

Le rapport bénéfice/risque est tout de même positif, vu le petit nombre de cas rapportés par rapport à la large utilisation outre altlantique et la prescription dans des conditions bien particulières en France.


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.