Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme : hémoroide
Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

VidalPDA: Mobipocket répond

Écrit par Webmestre le Friday 01 March @ 20:14:28 - version imprimable

BananesMobipocket vient de nous envoyer par courrier électronique une réponse à notre revue du VidalPDA. Nous publions cette réponse pour éviter tout malentendu ou être accusés de partialité.

Il y a une erreur dans notre revue : la license du VidalPDA n'expirant pas au boût d'un an contrairement à ce que nous avons annoncé. Mais sur toutes les autres critiques, nous restons sur nos positions et déconseillons l'achat du Vidal.

Car le vrai problème avec VidalPDA c'est qu'il a été construit autour de Mobipocket au lieu de faire l'inverse, développer un programme dédié. Mobipocket est sans doute bien pour le contenu statique que l'on lit page par page comme un livre. Pour un programme ou un guide de pharmacologie il n'est pas à la hauteur.



Voici le message reçu. Notre texte original est en italique, et les réponses de l'équipe de Mobipocket en texte normal. Notre réponse est en gras.

le très mauvais rapport qualité prix - tout d'abord pour son prix élevé (96 euros)

Le prix est choisi par la société Vidal, il est moins élevé que la version CD-ROM (120 E) et contient également le module d'interactions. Dans le CD-ROM vous ne pouvez pas choisir plus de 10 médicaments dans l'ordonnance et l'affichage est lentissime, alors que les interactions sur PDA sont calculées en 1 à 2 secondes avec un nombre non limité de médicaments. (pas mal pour un processeur à 20 MHz !)

Tout d'abord vous oubliez qu'il existe des programmes équivalents gratuits. Vendre à 96 E, que ce soit une décision de Vidal ou de Mobipocket revient à vendre 96 E plus cher que la concurrence ! Et surtout le programme est globalement très lent même sur les Palm les plus rapides. Il est difficile d'imaginer ce qu'il peut donner sur du milieu de gamme...

Il ne faut pas chercher à faire un programme moins pire que ce qui existe déjà - la perfection semble un objectif plus légitime. Même si elle ne peut être atteinte, fixer de tels objectifs ambitieux pourra aboutier qu'à un meilleur programme par rapport à la version actuelle.


...qui ne permet en plus de ne l'utiliser que pendant un an après quoi il est automatiquement désactivé (donc abonnement obligatoire !),...

le livre n'est absolument pas désactivé, il reste dans la bibliothèque virtuelle du médecin et celui-ci peut le retélécharger aussi souvent qu'il en a besoin. C'est comme la version papier : on ne vous donne pas la version suivante mais vous pouvez continuer d'utiliser celle que vous avez. D'autre part, la version PDA est mise à jour tous les mois. A ma connaissance, ni le papier ni le CD-ROM ne sont mis à jour avec cette fréquence.

Nous nous excusons publiquement de cette erreur - il semblait d'après la documentation en ligne qu'il était indispensable de rester abonné pour continuer à lire le Vidal. Pour l'information, oui il existe des mises à jour sous forme de petits cahiers à rajouter au Vidal papier.

Nous avons testés la version de démonstration puisque Mobipocket a refusé de nous prêter une version complète.

Il ne s'agissait pas d'un prêt mais d'un don. D'ailleurs, c'est bien la première fois que je vois ce genre de remarque dans un article d'essai de quoi que ce soit... "Nous avons du louer une voiture modèle X parce que le constructeur refusait de nous en donner une" :-) Serait-ce là la raison de votre mauvaise appréciation ?

Est-ce de la mauvaise foi ? Non, désolé, ce n'est ni un don, ni la raison de cette revue. Tout d'abord pour ce qui est de la comparaison avec une voiture, tester la version limitée du VidalPDA est l'équivalent de tester une voiture qui ne tourne qu'à gauche et qui prêtée sans frein. De plus impossible de louer le Vidal - il nous aurait fallu acheter la version complète. Difficile de faire ça avec chaque programme. Pour reprendre votre example, c'est comme si un magazine automobile devait non pas louer mais acheter chaque mois les voitures qu'il teste !

Enfin, pour les programmes comme pour les voitures, l'objet du test est rendu à la fin - dans le cas d'un programme sa licence d'utilisation. Mais de toute façon avec la version complète la note finale aurait été tout aussi mauvaise, sauf si la version complète avait été complètement différente de ce que nous avons testé.


le bon gros Vidal occupera presque toute la mémoire disponible - impossible de le compléter par d'autres programmes...

Tenir dans un Palm V était le challenge : nous avions 38 Mo de données en entrée... Vous faîtes comment avec un Palm sans carte d'extension ? Je précise que nous avons compressé les 38 Mo en moins de 6, sans retirer aucune virgule.

Moins de 6 Mo ? C'est dire que la version de test avec la lettre B fait à elle seule plus d'un dixième du vidal complet. Étrange qu'une lettre comme B fasse 1/10 de l'alphabet à elle seule. S ou E, passe encore, mais B...

Et peut être auriez vous dû justement retirer des virgules pour ne garder que le plus important de chaque monographie, ou adopter dinon un format de compression plus puissant. Dans le pire des cas, une option « installation légère » avec le nom commercial, la DCI, posologie, indications et contres indications aurait été la bienvenue. La critique reste - une fois le Vidal installé, le Palm ne peut servir à rien d'autre.


...non seulement le Vidal est très lent, mais il n'est pas du tout intuitif...

"intuitif" ? ... lire la doc aide becaucoup nos clients (http://www.vidal.fr/presentation_vidalpda.htm, manuel d'utilisation également intégré au VidalPDA). C'est peut-être la raison pour laquelle ils ne nous posent aucune question sur l'utilisation du logiciel ?

À dire que c'est si facile à utiliser, vous avez essayé vous de cliquer sur les minuscules boutons en haut à droite de l'écran ?

Ou d'utiliser le programme sans lire le mode d'emploi ? Vous le dites bien, il faut lire le mode d'emploi. Donc ce n'est pas si intuitif que ça, en comparaison avec ePocrates par exemple ou on arrive directement sur la liste des médicaments. Il y en a même qui disent que c'est bien la différence entre un programme ergonomique et une interface mal conçue : dans un cas on peut se passer du manuel (ex: Apple) dans l'autre cas, sans manuel, point de survie.

Et de plus, que viennent faire les eBooks, eNews et autre « eJ'en-ai-pas-besoin » dans la première page ? C'est du Vidal que l'on parle, pas d'un programme intégré avec des tas d'autres fonctions. Seule la revue de la pharmacovigilence est une bonne idée, le reste est ici totalement inutile !

On s'attend de commençer sur la liste des médicaments ou au moins un moteur de recherche !


...On regrette l'absence d'un moteur de recherche bien conçu, en page de démarrage, ...

Un moteur de recherche bien conçu : d'accord, mais alors quoi de plus que les index que nous avons mis en place dans la page de couverture et dans le menu de navigation ? Vous pouvez déjà chercher les médicaments par nom commercial, substance, groupe d'interactions et laboratoire. En arrivant dans l'index, on peut soit tourner les pages, soit saisir un mot (avec la méthode Graffiti) pour obtenir instantanément les résultats commençant par les lettres saisies.

Un index, vous pouvez dire tout ce que vous voulez mais ce n'est pas un moteur de recherche. Au mieux, c'est les 26 lettres de l'alphabet en ordre avec derrière chaque lettre les titres et les pages auxquelles il faut aller. C'est bien pour un livre ou un document imprimé. Mais pas dans le multimédia, il faut prévoir un accès direct et une recherche de l'information.

Et dans le VidalPDA, c'est bien là le problème : on peut en faire tellement, c'est tellement compliqué que l'on s'éloigne de l'essentiel et on est vite perdu dans son arborescence. Comparons ePocrates et le VidalPDA: on démarre epocrates, on clique sur le nom du médicament, il s'affiche. Si on veut faire la même chose avec le VidalPDA, il faut bien plus de manipulations.


Bref, je m'étonne que vous ayiez rencontré autant de difficultés et que vous n'ayiez contacté personne avant de mettre en ligne votre article. Nos clients nous appellent plus souvent pour demander "quand va sortir la mise à jour ?", ou "dois-je vraiement exécuter le programme d'installation sans le sauvegarder sur mon disque ?" que pour nous parler de vitesse, taille des caractères/images et cartes d'extension.

Nous avons une différence avec vos clients habituels : nous connaissons les autres solutions disponibles (Tarascon, ePocrates) et comparons VidalPDA à ces références. Vos clients n'ont certainement aucun programme de comparaison. Ils ne peuvent pas deviner qu'il existe mieux ailleurs.En recherche médicale, c'est comme vouloir comparer un médicament à rien du tout - on trouve de superbe résultats puisqu'on englobe l'effet placébo et tous les vices de méthode possible. Et on ne trouve aucun défaut ou effet secondaire. Bref, tout est bien dans le meilleur des mondes.

Votre article a paru très peu impartial à un grand nombre d'utilisateurs et de collaborateurs.

Cordialement,
L'équipe de Mobipocket.

Si vous pensez que c'est article est impartial, nous en sommes bien désolé. Cette revue est honnête - faite peut être uniquement sur une version de démo mais la version complète est, c'est sûr, du même acabit.

Le vrai problème avec VidalPDA c'est qu'il a été construit autour de mobipocket au lieu de faire l'inverse, développer un programme dédié. Mobipocket est sans doute bien pour le contenu statique que l'on lit page par page comme un livre. Pour un programme ou un guide de pharmacologie il n'est pas à la hauteur.

On n'utilise pas un Palm comme un Vidal. Ce n'est pas la même chose qu'un livre, et vouloir perpétuer ce modèle amène à l'échec. Il faut offrir un aspect dynamique, une interface facilitant la lecture et l'accès à l'information. Sinon, à quoi bon préférer le Palm au Vidal... si ce n'est le poids ;-)

Ce que vous avez fait serait tout à fait « copiable » dans l'idée et dans l'implémentation sous iSilo ou Plucker en quelques semaines. Certains le faisaient d'ailleurs déjà avec certains fichiers du Vidal version CDROM. Bref il n'y a aucune innovation si ce n'est obliger à installer le lent et complexe Mobipocket. Donc au prix où est vendu le VidalPDA il ne faut pas s'attendre à une bonne appréciation finale sur le produit !

(NB : iSilo est un simple lecteur de document, en rajoutant des hyperliens au bon endroit on obtient le VidalPDA actuel.(

Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   



Re: VidalPDA: Mobipocket répond | (Score: 0)
par: on: Wednesday 06 March @ 16:00:32
Si iSilo savait faire des recherches comme le Mobipocket Reader, ca se saurait :)

[ Répondre ]

Re: VidalPDA: Mobipocket répond | (Score: 0)
par: on: Saturday 09 March @ 04:04:28
je suis sur pocketpc casio EM505 et je ne semble pas subir les meme limitations que sur un palm. Ayant telecharge la version complete du vidalPDA le programme est rapide et tout a fait satisfaisant malgre une ergonomie perfectible et un prix ! higgins34@wanadoo.fr

[ Répondre ]

Re: VidalPDA: Mobipocket répond | (Score: 0)
par: on: Monday 11 March @ 06:22:04
J'ai un Palm IIIc et je trouve le programme suffisamment rapide à mon gout. De plus, les index sont très bien faits et la navigation aisée.



Je trouve que vous avez rajoutés beaucoup d'erratums à votre premier article et vous avouez vous-même ne pas avoir utilisé le Vidal PDA. Pas très sérieux tout ça...



Au fait, il a été mis en ligne le 31 janvier... Vous avez réellement effectué deux mois d'essais ?



S. médecin

[ Répondre ]




                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.