Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme : hémoroide
Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

La médecine doit être intervenir dans la justice ?

Écrit par Webmestre le Thursday 19 September @ 20:15:38 - version imprimable

FranceLa question peut se poser après les prises de positions de la très médiatique Dr Vasseur.

Pour elle, les détenus trop agés devraient être libérés du seul fait de leur état de santé.

Est-ce que de telles considérations sont éthiquement et intellectuellement honnêtes ? La responsabilité individuelle ne doit pas s'effacer sur le seul prétexte de la mauvaise santé, comme le prouvent les remous liés à l'affaire Papon actuellement en France.

Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   



Re: La médecine doit être intervenir dans la justi | (Score: 0)
par: on: Saturday 21 September @ 03:38:11
Bonjour,

J'eut souhaité que vous parliez d'une récente affaire dans laquelle une patiente a été transfusé, mais préalablement, elle avait refusé, faisant allégeance à des principes propres à ses convictions religieuses. Plus tard, les médecins se sont expliqués et démontré que cette transfusion n'avait pas été administré, la patiente serait décédée.

Les médecins ont précisé qu'il a fallu endormir la vigilence de la patiente (qui refusait consciemment) pour lui faire ce traitement.

Maintenant, la patiente se porte bien, mais accuse les médecins de n'avoir pas respecté ses souhaits...



Concernant le sujet de l'article, il est bien difficile de juger hativement la rétention prolongé au vu de l'état de santé, et de l'âge.

Il y a certains individus âgés qui peuvent jouir de leur bonne santé en prison, mais d'autres, qui faute de soins appropriés, ont une espérance de vie diminuée du fait de leur rétention. Et imaginez leur état psychologique, deux fois enfermé... Il arrive en effet que faute de rapidité dans les soins, de surveillance attentive des cellules individuelles, la vie de personnes soient mis en danger.

Certe, l'âge n'induit pas la sagesse automatique, mais dans certains pays européen, les personnes de plus de 70 ans ne sont pas enfermées ; la France trouvera, je l'espère la voie juste entre la rétention pour délits mineurs et celle pour complicité de crime contre l'humanité des détenus âgés.

[ Répondre ]

neo | (Score: 0)
par: on: Wednesday 25 February @ 11:14:06
vuestra pagina es una puta basura

[ Répondre ]




                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.