Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme : hémoroide
Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Le temps des fêtes est bien là !

Écrit par Webmestre le Tuesday 10 December @ 20:13:39 - version imprimable

FêteLa meilleure des médecines n'est-elle pas le rire ? Allons donc nous divertir en cette fin d'année ! Il serait dommage de ne pas profiter de tous les spectacles qui ont lieu actuellement. Du cirque au cabaret, chaque personne peut trouver son bonheur !

Rappelons nous par exemple du samedi 26 octobre 2002 à la grande halle de l'Union : en périphérie de Toulouse, le Cabaret Slave de Dimitri et Troïka a enflammé la soirée avec des démonstrations venues droit de l'est...

(Suite en cliquant sur « En savoir plus » - prochain spectacle le dimanche 15 décembre à 15h ; réservations au 05 62 89 22 85)


Au rythme d'une chorégraphie d'Alexi Cozenco dans la plus pure tradition des grands cabarets des pays de l'est, le violoniste Dimitri a fait voyager son audience de la Russie à la Sibérie en passant par la Roumanie !

Au cours d'un spectacle d'une grande qualité, les musiciens, danseurs et costumes envoûtent les spectateurs au son du violon de Dimitri. On est presque sur scène avec les danseurs pour partager la Balalaïka de Dimitri pendant que vous éblouissent dans un tourbillon de bottes rouges, noires, blanches 6 filles aux superbes crinières.

Rousses, blondes ou noires, elles sont admirablement secondées par les garçons de la troupe qui virevoltent, dansent et chantent avec tout leur coeur - tous les numéros sont excellent sur le plan technique et artistique.

Deux attractions se détachent toutefois du spectacle pour leur originalité et leur qualité : les cosaques Zaporogue avec leurs lances et le fabuleux retour des tziganes à deux violons.

La qualité d'un spectacle se juge à l'ambiance qui l'accompagne. Et ici, on ne trouve que de l'original, du vrai : sans artifices ou masques, toute la troupe s'amuse et danse en suivant son coeur - même les musiciens semblent jouer pour leur pur plaisir !

Pourtant, l'émotion était palpable tout au long du spectacle - elle a atteint son comble lorsque Alexi le chorégraphe a salué le courage de Dimitri d'être sur scène, alors que son père venait de quitter notre monde la veille.

"The show must go on" - c'est cela la règle d'or du spectacle, toujours sourire, tout donner au spectateur. Car malgré tout, Dimitri le violoniste aux doigts d'or a su mener d'une main de maître toute sa troupe...

On ne peut que regretter que ce spectable ne se soit pas tenu plus proche de Toulouse où une audience encore plus nombreuse aurait pu profiter des prouesses techniques et lyriques de ces fabuleux slaves.

À très bientôt mon cher Dimitri - au plaisir de vous revoir avec toute votre troupe. En me rappelant de cette merveilleuse soirée, aucun risque de manquer votre prochain spectacle !

Spectable suivant : le dimanche 15 décembre 2002, 15h, à la Grande Halle de l'Union : Grande Revue des Cabarets parisiens !

Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.