Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme : hémoroide
Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Diabète, alimentation, handicap et société

Écrit par Webmestre le Friday 01 October @ 21:46:29 - version imprimable

VoleurUn lecteur anonyme nous écrit : « Le diabète est-il une maladie d'imbéciles à qui l'on peut faire avaler n'importe quoi ? Car il est rare chez ceux qui peuvent avoir une alimentation privilégiée. Peut-on en guérir ? Si c'est le cas nous devons placer l'alimentation au rang des priorités mondiales pour éviter la profusion des handicapés et de ses conséquences sur la société qui devient de plus en plus égoiste et n'accepte pas les personnes en difficultés qu' elle rend responsable de leur état. »'

Beaucoup de choses dans ce texte (corrigé car il était peu clair) donnent envie de réagir...


Tout d'abord pourquoi voir dans l'alimentation équilibrée un privilège, et vouloir faire porter la faute d'une alimentation déséquillibrée sur la société ? La responsabilité individuelle existe ! Manger des fruits et légumes frais tous les jours, limiter l'apport en graisses animales et en coupe-faim sucrés, faire de l'exercice - même celui qui n'a que les minima sociaux peu le faire.

La place de la volonté et des décisions individuelles ne doit pas être oubliée. Le manque d'exercice et une mauvaise alimentation sont pour beaucoup à blâmer dans le diabète, et même peuvent « guérir » (en fait contrôler) certains diabètes... mais pas tous. Et certains sportifs sont même diabétiques ! Alors accordons une place importante au mode de vie, oui, mais ne négligeons pas le reste !

Oui, chaque personne peut être un peu responsable de certaines maladies dont elle souffre - dans le cas du diabète par manque d'exercice doublé d'un mauvais régime alimentaire - mais très peu aiment être malades, et la responsabilité n'est pas totale car le rôle du patrimoine génétique ne doit pas être négligé...

Alors plutôt que de chercher à culpabiliser les malades, reconnaissons qu'il ont parfois une légère responsabilité, mais que ce n'est pas toujours le cas et qu'ils aimeraient guérir. Donnons leur les conseils nécessaires et réalistes (les fruits et légumes et l'exercice sont réalistes, et non limités aux privilégiés) pour y arriver !

Enfin, la vision du handicap comme une tare pour la société est gênante, car amenant ensuite l'eugénisme.

Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.