Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme : resadan
Anonyme : hemoroide
Anonyme : hemoroide
Anonyme : phlebite
Anonyme : je voudrais des renseignements sur la maladie de la danse de st guy
Anonyme : flebite
Anonyme : flebite
Anonyme : caillou de calcaire
Anonyme : hemoroide
Anonyme : extrasistrolsAnonyme : hemoroide
Anonyme : redasan
Anonyme : redasan
Anonyme : flebyte
Anonyme : exogenose


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Petits bonheurs et grands plaisirs

Écrit par Webmestre le Friday 01 October @ 22:25:33 - version imprimable

ArgentParfois, une nouvelle inattendue vient vous réchauffer le coeur. Dans la lutte contre les médicaments chers et inefficaces voire dangeureux, l'arrêt de commercialisation du Vioxx est à rentrer dans cette catégorie !

Je me souviendrai toujours de la « cérémonie » durant laquelle ce médicament nous avait été présenté avec un dossier scientifique si mince qu'il faisait pitié face au gargantuesque buffet de petits-fours et aux moyens financiers énormes de sa promotion publicitaire à travers des gadgets en tout genre. Rien que cette année, les ventes de vioxx étaient censées rapporter 3 milliards de dollars et 20% des bénéfices du laboratoire Mercks... de tels investissements publicitaires étaient donc justifiés.
(cliquez sur « Lire la suite » pour le reste du texte)


Pourtant le couperet est tombé, et ce n'est guère étonnant : le Vioxx présente un rapport bénéfice risque non acceptable en raison d'une élévation du risque cardio vasculaire et de la tension. Ce n'est guère étonnant, car en 2000 et en 2001 nous annoncions sur ce même site que le risque d'incidents cardiaques et d'infarctus était trop élevé, puis que rien ne venait prouver l'efficacité de ce médicament.

Il y a 4 ans déjà, et pourtant peu de choses ont bougées. Les pratiques médicales seraient-elles si dépendantes des laboratoires qu'elles ne puissent évoluer en sens inverse des influences commerciales de ces derniers ? Que nul, pendant 4 ans, ne puisse se faire entendre ? Est-ce que même les agences gouvernementales comme l'Afssaps sont soumises à des financières, pour ne pouvoir faire qu'un communiqué de presse de « mise en garde molle » en 4 ans ?

Le vioxx est un échec médical, car personne n'a réussi à le faire retirer de la vente - il a fallu attendre que le laboratoire lui même, finalement convaincu que son médicament n'était pas acceptable, le retire. Combien de temps est-ce qu'il nous faudra pour faire de même avec par exemple le celebrex, l'autre anti COX2 qui, s'il est un poil moins dangeureux, a un rapport coût/bénéfice inacceptable par rapport à des médicaments comme le paracetamol? Ou avec les autres coxibs (anti COX2), tous bien trop chers par rapport aux hypothétiques bénéfices attendus sur le paracétamol, qui reste la molécule étalon ?

Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.