Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme : hémoroide
Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Creutzfeld Jakob ? Impossible !

Écrit par ToTor le Thursday 19 October @ 16:40:58 - version imprimable

FranceVache folle et humains, même combat - tout est fait pour réduire au maximum les statistiques officielles.

Ce matin à l'hôpital nous suspections une maladie de Creutzfeld Jakob chez une patiente assez âgée - il a fallut trouver comment faire l'analyse biologique.

Très simple - il faut avec le consentement éclairé de la personne (en général lorsqu'on suspecte une maladie de Creutzfeld Jakob le patient est en mauvais état...) prévenir le laboratoire à Lariboisière à Paris, voir avec lui ce qui est possible, puis faire une ponction lombaire en tout début de semaine et espérer le résultat.

Avec toutes ces conditions, comment faire un dépistage facile et effectif ? Surtout en province - plutôt que de faire des échanges multiples de courrier et envoyer des prélèvements à Paris à une date précise, on change de diagnostic.

« Démence sénile », « Encéphalopathie hépatique », ... autant de maladies dont il faudrait étudier la prévalence en même temps que celle des « CJD » et « vCJD » sous peine de méconnaître et sous estimer tous les cas non diagnostiqués pour l'une de ces multiples raisons.

Pour les bovins, puisque la procédure de dépistage est plus facile, on limite au maximum la diffusion des informations.

Qui sait par exemple que la semaine dernière des cas de vaches folles ont été décrits presque chaque jour, dans le Finistère, les Côtes-d'Armor, la Manche, la Sarthe, etc ? Il suffit de regarder les communiqués de presse...

...et de s'étonner de leur absence dans les médias, préférant les plus rassurants.

C'est comme pour Tchernobyl : même si tous les autres pays s'inquiètent, nous sommes plus fort : comme le nuage a été arrêté aux frontières de la France il n'y aura pas d'épidémie de maladie de la vache folle en France.


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.