Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme : hémoroide
Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Guerres privées en public

Écrit par ToTor le Thursday 31 August @ 12:31:13 - version imprimable

Accident

La plupart des lecteurs s'en fichent. Il existe néanmoins des escarmouches sur le net médical, où la réputation et l'honneur sont souvent en jeu, et les situations cocasses.

Alors chers lecteurs venez rire un peu avec nous sur les potins qui font jaser sur l'internet médical. Qui sait, avec un peu de chance vous pourrez en devenir un protagoniste un jour ?

Dernier en date : Richard Wild contre le reste du monde. Film à 23h. C'est un film en 3 actes.

  • ACTE 1 : Richard contre les MMT-Fr-Fr

    C'est l'histoire de médecins qui ont des sites personnels, d'associations, de sites semis professionnels (...) qui un jour veulent se regrouper pour créer une sorte d'anneau de sites internet.

    Ils commencent à s'organiser, créer un site web, et hop, arrivent des distensions internes. Richard n'est pas content de la manière dont évolue l'association, et comme il détient une certaine fonction dans l'association, décide de tout casser. Il n'avait pas tort, il n'avait pas raison non plus, mais a fournit une réponse non proportionnelle au problème.

    De ce schisme, deux sites différents naissent, MMT-Fr.com-Fr.com et MMT-Fr.com.online.fr. Les anciens membres sont appelés à choisir leur camp, la double nationalité étant assez impensable.

    Des anciens membres de MMT-Fr créent une association de loi 1901, MMT-Fr-Fr, regroupée autour de ce site web, et assez apeurés par le chaos qu'ils ont vu, décident de mettre des règles d'admission assez strictes pour éviter d'intégrer un nouvel élément autodestructible. Mais même s'il y a eu 2 naissances, MMT est mort.

  • ACTE 2 : Richard contre Medecine.cx

    Cette fois l'histoire se passe sur remede.org, où des étudiants parlent, des fois un peu trop crûment, et se lamentent de ne pas avoir de forum de discussion sur internet.

    Je propose d'en créer un en 4 jours. On me laisse carte blanche. 4 jours plus tard c'est prêt à fonctionner, je baptise le bébé Medecine.cx, mais on me signale que c'est la solution de Richard qui a été choisie.

    Ah bon ? Pourquoi ne m'as-t-on jamais dit qu'il y travaillait ? Enfin, je décides de m'occuper de Medecine.cx dans mon coin, mais il y a de mauvaises rumeurs, certains membres de remede.org se sont attaqués à Medecine.cx, celui- ci va donc évoluer pour devenir le iMedecin actuel, et devenir membre de MMT- Fr.

    Ce n'est pas exactement la faute à Richard, c'est plutôt des distensions interne dans remede.org qui ont abouties à cette situation. Pour avoir protesté contre le vocabulaire ordurier souvent employé sur les listes de diffusion, les attaques à vue sur des sites de MMT-Fr (n'y voir aucun lien avec l'acte précédent) et surtout contre le sexisme et la dictature régnant dans le groupe, je serais exclu.

  • ACTE 3 : Richard contre Fulmedico

    Cette fois, la scène se déroule dans une association nommée fulmedico.org où le président utilise sa position pour défendre un intérêt personnel. C'est pas bien et il n'aura pas d'images pour noël.

    Mais au lieu de donner une riposte mesurée à cet acte assez mineur, un des membres nommé... Richard, a lancé une bombe atomique : démission de son poste, sabordage de listes de discussion - au grand dam des abonnés n'étant pour rien dans les affaires du président) et « campagne d'information » pour défendre sa position sur ses propres sites internet.

    Soit. Il avait peut être raison, mais il y a une manière d'agir, avec tact, mesure, et surtout confraternellement. Ici c'est plutôt une campagne de diffamation en bonne et dûe forme contre tous les intervenants de l'affaire.

    Le lecteur amusé relèvera des petites perles, qui pourraient inspirer des remakes de films ou des titres pour les futurs actes suivants :

    • « si on n'y prend pas garde, on va avoir un web grouillant d'aventuriers. » : Indiana Jones et le secret du site médical perdu
    • « Ils savent avancer masqués pour défendre des intérêts particuliers et leur quête effrenée de pouvoir » : L'avocat paranoïaque du diable.
    • « l'observation des comportements "tribaux" a quelque chose d'anthropologiquement captivant » : histoire naturelle des médecins internautes
    Fulmédico risque bien de rester sur le carreau.

    ÉPILOGUE.

    Tel un lapin alimenté à la pile Wonder, Richard ne s'arrête pas et vient faire des entretiens sur MedCost où il poursuit son oeuvre, puis attaque large.

    « Je note que vous mettez des majuscules à Maître Toile dans la première question ! Je ne voudrais faire de peine à personne, mais de nombreux maîtres toiles devraient se contenter de toutes petites minuscules. On se demande parfois si ces associations ne correspondent pas tout simplement aux désirs d'une poignée d'individus de s'auto promouvoir et de se donner de l'importance en opérant une sélection sur le web. »

    Certains lecteurs l'auront compris, c'est une attaque directe du groupe MMT- Fr, la petite association à but non lucratif qui regroupe des médecins, des sites médicaux amateurs et professionels, dont entr'autres iMedecin.com fait partie.

    Je l'aimes bien Richard... une sorte de Jacques Chirac de l'internet, « l'homme qui dissous toût ». Rien ne lui résiste. Il devrait vendre de la lessive ? En tout cas s'il te plait, pas de voyage en Allemagne, ils viennent juste de se réunifier, laissons leur encore un peu de temps avant de les dissoudre...

    Mais certains membres de MMT-Fr-Fr lui en veulent, et je peux les comprendre, pour avoir assisté à 2 actes du film et être même assez impliqué dans le deuxième acte.

    Il faudrait que certaines chevilles se dégonflent, que les esprits se calment et que tout le monde se raisonne : à quoi bon faire de l'internet médical français associatif un champs de bataille ?

    On a des fois tort, on a des fois raison. À mon avis, Richard a eu tort de déclarer une guerre civile dans les MMT, raison de dénoncer la prise d'intérêt du président de fulmedico, tort ou raison de griller la priorité à Medecine.cx/iMedecin (étant trop impliqué mon jugement ne serait pas impartial), mais à chaque fois il a eu tort d'agir d'une manière si dure, qui a pénalisée surtout les membres des associations où il a oeuvré.

    L'homme est l'auteur d'un site remarquable, http://www.medito.com/, où lorsque ne sont pas menées des campagnes de diffamation on trouve des informations intéressantes, des critiques caustiques et des anecdotes amusantes.

    Il défend aussi des principe d'intégrité dans les associations (quoi que l'on puisse les discuter), soutient les intérêts des médecins en luttant contre des protocoles d'échange fermés.

    Mais il est un peu trop sanguin, et s'il est un excellent créateur, il est aussi un trop bon destructeur.

    Richard, si tu lis cet article, comprends nous, nous les spectateurs de tes combats : l'important n'est pas de défendre la vérité avec un Kalachnikov ou à coups de bombe H, l'important est d'éviter des balles perdues pour les membres des associations que tu essaye de nettoyer de personnes réellement négatives (cf fulmedico) ou supposés négatives (cf MMT).


  • Commentaires - Poster commentaire


    Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
    Seuil:Afficher   


    Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                    
    Copyright © thera.info

    Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.