Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme : hémoroide
Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Peur d'internet ? Pourquoi ?

Écrit par ToTor le Wednesday 22 November @ 01:55:29 - version imprimable

DocteurUn article intéressant du Quotidien du Médecin parle d'internet et des généralistes.

Dans l'article nommé « Internet va-t-il déposséder les généralistes de leur savoir ? », une remarque pas anodine : de nombreux généralistes (...) se sont interrogés sur le risque de se voir « dépossédés de leur savoir » à cause du foisonnement d'informations auquel les patients ont accès par une simple connexion (...) de nombreux médecins redoutent en fait de voir leurs patients « leur expliquer ce qu'ils doivent faire parce qu'ils l'ont vu sur Internet »

Il faut réagir à de tels articles :

  • Premièrement, si le savoir des médecins généralistes inquiets se limite à une culture livresque, à la portée du premier surfeur venu qui lit un site médical, méritent-ils leur titre de médecin ?
  • Ensuite, pourquoi avoir peut que le patient participe de manière plus active au diagnostic ou à la décision de traitement ?
Une information plus à jour, dans la diversité et de la réflexion, disponible sur internet pour tous est une excellente solution aux problèmes de formation continue - elle devient ainsi nécessaire, sans quoi certains médecins seraient remplaçables par de simples sites web.

De plus, l'article oublie que le médecin n'est pas qu'un ordinateur rempli de science - homme de culture, et de contact, le médecin n'exerce pas une science mais un art comme dit le vieux proverbe.

La connaissance scientifique est à la portée de (presque) tous, mais l'application pour les soins, dans la déontologie et le respect du malade est autre chose.

Enfin, la solution proposé dans l'article ressemble à s'y méprendre à de la censure : ils souhaitent aussi que des garde-fous empêchent les sites de travailler sans contrôle ni déontologie (...) qu'il est nécessaire de mettre en place une « charte des sites Internet », avec des règles qui pourraient être définies par un organe de contrôle

Des flics du net ? Demandant les papiers du fournisseur d'accès en cas d'excès de vitesse au téléchargement d'informations médicales ? L'idée à au moins le mérite d'être drôle.

C'est quand même dommage, car le reste de l'article est plutôt ouvert, rappelant que tous les praticiens devront vivre avec internet comme ils le font aujourd'hui avec la télévision, et donc la « concurrence » d'émission médicales.


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.