Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme : hémoroide
Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Libéralisme et médecine

Écrit par ToTor le Friday 24 November @ 01:40:00 - version imprimable

ArgentUn communiqué de Telbec annonce se pencher sur le néolibéralisme dans la médecine - c'est en fait l'annonce d'une conférence demain à 19h à l'UQÀM.

Il y est analysé l'approche comptable de la santé publique, et les lieux communs reviennent vite.

Parmi les fantasme de l'article, l'interdiction des hôpitaux privés - pourquoi donc ? Si aucun hôpital public ne peut ou ne veut faire une certaine tâche, il faut laisser le secteur privé s'en charger, comme le montre l'affaire des IRM.

En France, le système est même mieux : hôpitaux publics et hôpitaux privés sont en compétition, avec un remboursement des patients selon le prix de l'hôpital public.

Cette forme de concurrence permet de baisser les prix tout en gardant de la qualité dans les soins.


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.