Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme : hémoroide
Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Détruire l'internet en cassant seulent 4% des machines

Écrit par ToTor le Friday 28 July @ 13:37:05 - version imprimable

AccidentFinalement je dispose de 15 minutes pour taper un article... voici donc un article de Nature repris dans MercuryCenter.com sur la tolérance d'erreur sur les réseaux.

Plus un réseau est relié, plus il est tolérant.

L'internet devrait théoriquement résiter à une guerre atomique... à moins, selon cet article, que les 4% les plus vitaux ne soient détruits.

Les serveurs de noms centraux (machines associant les adresses en .com, .net ... aux adresses réelles des machines) et les gros routeurs sont les plus vulnérables, « tout » le traffic devant y passer.

L'article s'intéresse aussi à des notions plus générales, mais c'est là la partie la plus intéressante.

En réfléchissant un peu, on peut imaginer qu'un contrôle par les gouvernements de ces 4% de serveurs transformerait immédiatement internet en un « Big Brother », décidant de ce qui passe ou non.

Heureusement, l'architecture d'internet fait que ces 4% de machines sont physiquement très éloignées dans le monde, mais avec la concentration dans le secteur des télécom, un jour, il serait bien possible qu'un seul géant, comme UUnet, Bell ou Sprint, contrôle tout.

Assez effrayant.


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.