Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme : hémoroide
Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Le sida à la hausse

Écrit par ToTor le Thursday 30 November @ 02:17:09 - version imprimable

DangerComme précédemment rappelé pour le Canada, les chiffres se confirment à l'échelle mondiale : le Quotidien du médecin étudie par exemple la reprise de l'épidémie en Alsace.

À l'échelle planétaire, les chiffres de contamination sont 50 fois plus élevés que ce qui avait été prévu il y a 10 ans de ça, en dépit des traitements et de la prévention : le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, estime qu'il s'agit d'une pandémie mondiale, qu'il qualifie de fardeau se développant à une vitesse explosive.

Il appelle toutefois à accueillir à bras ouverts ceux qui vivent avec le sida, et non à les rejeter comme des parias, « stratégie thérapeutique » hélas encore utilisée dans certains pays.

Quelle est la situation dans le monde ?

Dans les pays développés, l'épidémie repart comme indiqué plus haut, sans doute à cause de relâchements dans la prévention.

Pour la première fois, l'Afrique se stabilise, avec autant de décès que de nouvelles contaminations, mais il semble que ce ne soit qu'un effet direct du grand nombre de personnes déjà contaminées : avec 10% des adultes contaminés l'Afrique sub-saharienne, la situation est tout bonnement catastrophique !

En Russie, la progression est actuellement exponentielle, et comme dans la plupart des pays dûrements touchés, seul un vaccin peut espérer renverser la situation.

Ce ne serait pas non plus un remède miracle : d'après l'agence nationale de recherche sur le SIDA « l'immunité induite ne permettrait pas de protéger contre l'infection, mais le sujet vacciné ne développerait pas la maladie SIDA ».

C'est toujours mieux que rien.


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.