Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Malhonnêteté

Écrit par ToTor le Saturday 02 December @ 03:43:26 - version imprimable

QuébecVoici des nouvelles de l'immigré péruvien refusant les soins gratuits pour sa tuberculose.

Apparemment, il ferait preuve de malhonnêteté, faisant des promesses qu'il ne tient pas et mettant en danger sa santé et celles des autres - il aurait apparemment déjà infecté la petite fille de 5 ans de sa compagne.

Les faits présentés par le Soleil semblent montrer que les différents protagonistes ont bien fait leur travail, en faisant tout leur possible pour l'aider, sans toutefois qu'il n'obtempère.

Le résultat quasi nul à domicile (vu la mauvaise observance à relier peut être à une forte prise de boissons alcoolisées) n'ayant pas été modifié par des hospitalisations (le patient s'absentant fréquemment de l'hôpital) le juge s'oriente donc vers l'emprisonnement pour obtenir une bonne observance !

Il semble alors légitime de s'interroger sur le bien fondé de toute l'aide reçue : « pas moins de 16 médecins, 18 infirmières, une travailleuse sociale, des travailleurs communautaires, des interprètes, 14 policiers et deux ambulanciers sont intervenus auprès de lui depuis que le diagnostic de tuberculose a été rendu, il y a 16 mois. »

Combien d'heures de travail ? Quel coût pour la société ? D'autant plus que le patient, vivant sur le bien être social, a demandé en échange du (non)suivi du traitement à bénéficier d'autres avantages comme une carte de transport en commun gratuite pendant un an... alors qu'il peut se payer l'avion pour aller à Vancouver !

Alors, vrai pauvre ou vrai profiteur ?

Il est nécessaire de compatir avec tous les patients, pour les problèmes notamment sociaux qui peuvent modifier leur observance des traitements.

Mais contrairement à ce que certaines versions plus partiales voudraient faire croire, il semble ici que la mauvaise foi, la désinvolture et le désintérêt pour la santé publique s'unissent parfaitement, au mépris de toutes les personnes ayant cherché à aider et ayant fait tout ce qui était humainement possible.


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.