Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Salmonelle multirésistante ?

Écrit par ToTor le Thursday 28 December @ 02:40:31 - version imprimable

HygièneLe problème actuel de résistance est le fruit de nos années d'ignorances et d'utilisation à tout vent des antibiotiques.

C'est particulièrement gênant dans le cas d'infections nosocomiales, effrayant dans le cas de la tuberculose ou du staphyllocoque doré, mais c'est extrêmement grave lorsque les souches résistantes se propagent dans tout un pays, obligeant à changer les thérapeuthiques habituellement recommandées.

Après l'exemple écossais du gonocoque, voici l'exemple américain de la salmonelle.

MSNBC nous présente les faits, rappelant entr'autres que 1.4 million d'infections par les salmonelles ont lieu chaque année aux États-Unis, avec très probablement une proportion croissante dûe aux bactéries résistantes à l'antibiotique prescrit lorsque la vie de la personne est menacée, la ceftriaxone.

Il est bon de se rappeler que la plupart des antibiotiques sont aussi gaspillés dans l'agriculture pour éliminer la flore intestinale des animaux en Europe et en Amérique : alors que des enfants dans les pays les moins développés meurent chaque jour par manque de médicaments et notamment d'antibiotiques, 50% de la production « sert » à l'agriculture.

Mais ce n'est qu'une des nombreuses erreurs qui à terme nous privera de l'utilisation simple des antiobiotiques bon marchés actuels.

À qui profitera le crime, comme d'habitude ? Aux mêmes fabriquants et industries pharmaceutiques favorisant le gaspillage.

Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.