Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Tout repart, même l'ironie

Écrit par ToTor le Thursday 28 December @ 03:03:52 - version imprimable

ChaussureL'actualité repart de plus belle, le site internet de iMedecin.com aussi, avec sa nouvelle apparence plus rapide plus belle et plus fonctionelle...

Mais dans cet océan narcissique de réussite, d'effet publicitaire et d'autocongratulations, peut être ne faut-il pas oublier ceux qui n'ont rien, des fois même pas ou même plus la vie.

C'est ainsi que je suis tombé en faisant ma revue de presse sur ce site particulièrement sordide, où est étudié l'état de santé de la population du Timor Oriental.

À quand une étude sur l'état de santé des détenus dans le couloir de la mort au Texas, ou des survivants des violences en Palestine ?

Tout ironie mise à part, il *faut* applaudir l'initiative de l'ONU qui à travers ReliefWeb.int cherche à faire ce que la presse devrait faire mais ne fait plus souvent : tout montrer, y compris le pire, ceux qui ont le plus besoin d'aide.

Car si les faits ne sont pas médiatisés, il n'y a pas de prise de conscience, pas d'aide par nos pays riches, pas de pressions gouvernementales... C'est peut être stupide, mais nous vivons dans une époque où seule l'indignation, le sentiment de culpabilité, l'horreur et le dégoût font avancer les choses.

Il est facile de dénoncer une « certaine presse », les « tabloids » et autres « journaux à scandale ». Il est encore plus facile pour eux d'ignorer ce qui leur cause cette mauvaise image, ces faits dont personne ne veut parler, mais qui sont leur justification principale.

À quoi bon regarder ce qu'il y a de plus odieux et de plus affreux ? Pourquoi ne pas causer de banalités, comme la baisse du Nasdaq, le temps actuel (du soleil bonjour merci aurevoir) ou des princesses de nos contrées (elles vont très bien, merci pour elles) ?

Car même cette presse se lasse de l'odieux et de l'affreux, laissant le travail à l'ONU et à quelques ONG, au risque au passage de se faire qualifier de sordides, d'odieuses, de sans aucune compassion...

Il est facile de le dire, mais si ce n'était pas les french doctors ou les médecins sans frontières, qui parlerait des conséquences des guerres sur les populations civiles ?

Mais justement il est trop facile de critiquer ceux qui veulent nous ouvrir les yeux que de faire l'effort d'accepter la réalité.

Regardez donc qui traite quelques lignes plus haut ce site de l'ONU de sordide !

Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.