Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

État de la recherche sur les vaccins

Écrit par ToTor le Wednesday 03 January @ 02:30:25 - version imprimable

ChimieVoici un article fort didactique de la BBC, expliquant comment les lymphocytes T mémoires jouent un rôle important dans l'immunité acquise par la vaccination.

En effet, les injections répétées servent à produire un stock de cellules dites « lymphocytes T mémoire » promptes à réagir en cas d'une nouvelle attaque.

Ainsi, le delai pour activer le système immunitaire et la durée de la maladie sont réduits à chaque réexposition.

Un problème existe toutefois : les lymphocytes T mémoire meurent en grand nombre.

Il est maintenant possible de les cultiver en laboratoire ce qui débouchera, espérons-le, sur de nouveaux procédés vaccinatoires bien plus efficaces, contre le Sida ou les cancers par exemple.

Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.