Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

La vague censuraire s'étend

Écrit par ToTor le Thursday 04 January @ 22:26:42 - version imprimable

BogueUn nouveau site va bientôt être frappé : le Quotidien du Médecin, qui affiche fièrement : « NOUVEAU : Demarrer avec Quotimed Bonjour. N'etant pas inscrit sur notre site, votre acces à ses contenus et fonctionnalites est pour l'instant RESTREINT. Vous pouvez cliquer ici pour vous creer un espace personnel qui contiendra : Vos Archives - Votre Actualité - Vos Congrès Son accès est sécurisé par mot de passe et nécessite un enregistrement sur notre site. Créer/Personnaliser cet espace ».

La vague censuraire touche ainsi un site médical de plus, et le grand public voit la liste des sites de qualité se réduire grandement depuis le début de l'année - d'anciens articles de iMedecin sur le sujet vous rappeleront ces problèmes.

La palme du site le plus ridicule revient absoluement à medifac.com qui met des barrières dans tous les sens, empêche tout accès jusqu'à ce que l'on veuille jurer sur l'honneur être médecin ou étudiant en médecine ... puis dévoile un contenu à 95% absent.

Un des possibles responsables ? Outre la loi amplement citée sur certains sites, Medikeo, l'agence publicitaire médicale qui offre une rémunération bien plus croustillante aux sites différentiants les médecins du vulgum pécus - il faut dire que la catégorie socio-professionelle est en général aisée et bonne consommatrice.

Où est passée la liberté d'expression dans le pays des droits de l'homme, la France ?

Les internautes français devront-ils se rabattre sur les sites suisses, canadiens et américains pour avoir une information de qualité, plus proche d'un journal médical que de « Jeune et Jolie » ?


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   



Re: La vague censuraire s'étend | (Score: 0)
par: on: Thursday 04 January @ 22:42:57
Ne pas confondre avec vague de saint-suaire.

[ Répondre ]




                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.