Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Suite - à bout de souffle

Écrit par ToTor le Tuesday 09 January @ 23:27:12 - version imprimable

EspoirLe lecteur anonyme nous re-écrit : « Pour faire suite à ma lettre ouverte si je peux me le permettre mon souhait le plus cher serait que l'un d'entre vous médecins réplique à cette lettre avec un courriel pour fixer un rendez-vous avec mon épouse.

Celà s'il y en a un d'entre vous qui souhaiterait faire sa première B.A. de l'an 2000, pas pour moi mais pour mon épouse et ma petite poupounne de 2 ans qui souhaite avoir une maman en forme qui pourra l'amener glisser au parc et faire des bonhommes de neige sur le terrain.

Et oui!!! c'est trop dur pour mon épouse de faire celà,les activités extérieures sont une source de douleur pour elle le moindre exercise lui creera une douleure intense... »


Cher lecteur, tout d'abord votre courriel à été supprimé de ce message - je vous encourage à créer un compte anonyme au lieu de donner votre adresse personelle, et de poster une réponse pour indiquer cette adresse anonyme.

Je vous incite aussi à la plus grande prudence vis à vis des contacts que vous pourriez prendre sur internet - des charlatans traînent et pourraient vous nuire plus que vous aider.

Je vous encourage à aller consulter en couple en médecine interne de l'hôpital universitaire le plus proche de chez vous si aucun médecin ne devait vous recontacter.

Veuillez croire que cette histoire touchante, ne se limite pas à une bonne action - la pratique médicale est une suite de bonnes actions et de respect du malade !

Consulter un médecin, plusieurs fois même, est la seule conduite à tenir.


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.