Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

L'industrie pharmaceutique indienne

Écrit par ToTor le Friday 09 February @ 02:39:51 - version imprimable

EspoirVoici une industrie pharmaceutique fort différente de la notre : elle ne se nourrit pas de subventions déguisées versées par le gouvernement menacé de licenciements massifs en cas de déremboursement des médicaments inutiles, son premier intérêt n'est pas le profit et elle est hautement compétitive.

Quel est donc ce mouton à cinq pattes ? Pour mieux la découvrir, la lecture de cet article de la presse locale (Indian Express) est recommandée.

On y apprend par exemple qu'elle va offrir en afrique des trithérapies stavudine/lamivudine/nevirapine à 350$ par an et par personne, au lieu de 15 000$ dans nos contrées et 1500$ dans les pays auxquels nos companies pharmaceutiques ont généreusement accordées une ristourne de 90%. Leurs actionnaires ne mourront toutefois pas de faim.

Comme quoi, pour les prix des médicaments, tout est possible mais bien peut est fait. La solution indienne est l'exploitation de la loi locale sur les brevet qui permet la production de médicaments déjà brevetés sans devoir verser de droits d'utilisation pour peu que le processus de fabrication diffère - et les ingénieurs et chimistes indiens semblent fort imaginatif, pour avoir le pays où les médicaments sont les moins chers au monde, sans aucune régulation que la loi du marché.

Ce ne sont pas des « copies inefficaces » ou des faux dont il est ici question, mais de médicament de même qualité que les génériques : la différence de prix vient de l'absence de royalties.

Médecins sans frontières va payer les 350$ par an et par personne - ne serait-ce pas juste que de tels bas prix soient aussi appliqués dans d'autres parties du monde ?

En asie ou en amérique du sud, la situation n'est guère brillante non plus.

Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.