Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Cybersquattage légal

Écrit par ToTor le Friday 21 July @ 04:12:10 - version imprimable

AccidentLa plupart des lecteurs connaissent certainement le « cybersquattage », technique de piraterie consistant à déposséder une entitée de son nom de domaine sur internet.

Il y a plusieurs moyens de faire cela, à travers de la piraterie informatique, avec une usurpation d'identité, ou tout simplement en déposant l'adresse internet avant que le propriétaire légitime ne se manifeste.

Il y a maintenant une nouvelle voie, tout à fait « légale » : déposer une marque.

C'est ainsi que le site Corinthians.com, un site religieux consacré aux lettres aux Corynthiens, vient de se faire « expulser » par une équipe de football brésilienne, « CORINTHIAO ».

(Cliquez sur « Donner votre avis pour lire la suite de l'article »)

L'équipe de football détient au Brésil la marque CORINTHIAO, et n'a aucun droit hors de son territoire nationnal.

En passant par le WIPO, une organisation mondiale de propriété intellectuelle, elle a réussi a attaquer en justice et gagner contre les religieux de Corinthians.com

Le WIPO a jugé que leur site était trop proche de Corinthians.com.br, bien que ce dernier n'ait aucun droit sur cette marque, encore moins au États-Unis.

Il me semblait que les lettres au Corynthiens étaient plus anciennes que le football, et donc avaient un droit d'antériorité sur la marque !

Il me semblait aussi que conformément aux règles de l'ICANN, lorsqu'on dépose un nom, que l'on l'utilise légitimement (ce qui est le cas pour des lettres religieuses de même nom que le site), on était protégé.

Et bien non, le WIPO a décidé de casser tout ça.

Dieu reconnaîtra les siens...


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.