Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Un nouveau pas vers le traitement du diabète type 1.

Écrit par Tattort le Tuesday 27 February @ 00:59:54 - version imprimable

Chimie

Le diabète est l'une des patholgies les plus mal connue par le grand public. Il existe deux grands types de diabète.

Le diabète de type I qui affecte des personnes jeunes, et le diabète de type II plus répandu, qui affecte bon nombre de personnes à partir de 50 ans.

Les effets indétectables du diabète de type II sur le patient font que la découverte de cette pathologie est souvent fortuite.De plus le fait que le diabète soit asymptomatique, en fait une pathologie difficile à  soigner.

Selon healthscout le diabète de  type I  serait lié au gène codant pour l'IL12B. Cette découverte si elle se vérifie devrait à terme entrainer un dépistage plus précoce des personnes riquant de développer un tel diabète. Le traitement par insuline pourrait alors faire place à une solution de fond. L'insuline ne soignant pas la pathologie mais traitant le symptômes.

Le suivi de ces pathologies est rendu plus facile par l'utilisation de glucomètres, dipositifs électroniques, qui permettent à partir d'une goutelette de sang prélevée à l'aide d'une lancette, et déposée sur une bandelette de doser le glucose sanguin. Même si cette technique n'a pas la fiabilité qu'aurait une prise de sang, on doit reconnaitre sa simplicité de mise en oeuvre, et son confort d'utilisation.

En quelques années l'apparition de stylos qui facilitent le prélèvement et la diminution du nombre d'opérations avant utilisation ont considérablement facilité la vie du diabétique, contrairement à ce que suggère l'étude de l'institut technologique de Géorgie (Georgia Institute of Technology).

Car le diabète reste une situation difficile à vivre, et particulièrement pour les enfants comme le rappele la publicité actuellement diffusée, montrant une petite fille contrainte à ces auto-injections quotidiennes.


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.