Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Grandes manifestations

Écrit par ToTor le Sunday 11 March @ 23:30:51 - version imprimable

DocteurEn Finlande, les médecins sont en colère. Ils demandent une augmentation de salaire assez conséquente (800 euro)

En conséquence, les 3000 médecins communaux (au statut proche des fonctionnaires) ont décidés de tous se mettre en grève dans tout le pays.

La grève est prévue pour durer : la dernière fois, pas moins de 7 semaines avaient été nécessaires. Les syndicats médicaux vont coordonner les rotations pour assurer une efficacité médicale de la grève.



Voici ce qui pourrait inspirer les unions françaises : plutôt qu'une grève/vacances au ski à l'efficacité douteuse et aux conséquences médiatiques désastreuses, une action coordonnée dans tout le pays serait plus à même de faire céder le gouvernement.

Tout en assurant un service minimum pour les urgences et autres nécessités, il faut faire reconnaître au gouvernement que comme tous les autres biens de consommation, la médecine à un prix !! Non tout n'est pas gratuit et la sécurité sociale n'est pas le tonneau des dardanelles - elle l'a trop souvent été d'ailleurs.

Ce n'est pas aux médecins de supporter les conséquences d'un recours plus fréquents aux soins, ce n'est pas au gouvernement d'essayer de réduire la demande en s'attaquant à l'offre par des quotas et des mesures financières restrictives.

Il faut augmenter les dépenses nationales dans le domaine de la santé si on la considère comme une domaine important, une priorité. Des ordinateurs dans toutes les écoles ou des soins de qualité pour tous les citoyens?

La santé est une nécessité pour tous ... y compris pour ceux qui en ont fait leur métier !

Un métier biens moins payé que d'autres pourtant moins fatiguants et moins risqués, un métier de plus en plus remis en cause, dur à pratiquer et ne laissant pas beaucoup de place à la vie privée...

Alors lorsque les gouvernements refusent de le reconnaître, une bonne vraie grève (pas une pseudo grève pour aller skier) est parfois nécessaire.


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.