Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Logiciel libre

Écrit par ToTor le Wednesday 14 March @ 14:08:06 - version imprimable

BiduleLes logiciels médicaux libres actuel - selon la définition de la Free Software Fundation (http://www.fsf.org) ou de l'open source (http://www.opensource.org) se compte sur deux doigts d'une main.

Cette tournure est volontaire : excepté gnumed.org et freemed.org, il n'existe rien sous linux ou de libre sous windows.

Faut-il pour autant accepter cette situation, où le médecin est réduit à acheter un logiciel sur la parole de quelqu'un ?



Aucun audit du code source de possible, aucune vérification des fonctionalités - ou de l'absence de "chevaux de Troie logiciels" servant à accéder à des données sensibles sur l'ordinateur où le programme est installé - n'est possible.

Avec CEGEDIM contrôlant la majorité du marché les programmes médicaux, ont peut se dire que la situation n'est pas prête à évoluer.

Pourtant il semble que certains éditeurs, dont MACROBAZE, veuillent aller dans une autre voie. Quel sera leur avenir, par rapports à des projets libres ou à des projets des unions ?

Que donnerait une sorte de Libéralis adapté au programmes médicaux ?

L'avenir semble s'ouvrir d'après tout ce qui s'expose actuellement au MEDEC : des solutions libres et ouvertes frappent à la porte. Elles entreront bientôt dans la maison médicale, qu'on leur ouvre la porte ou qu'elles doivent l'enfoncer en utilisant pour celà l'envie de liberté des médecins.

Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   



newdoc75 | (Score: 0)
par: on: Saturday 09 October @ 10:26:37
Cet article est une évidence, l'absence de commentaire de la part de mes confréres en est une autre.
Combien de médecins connaisse l'opensource, combien de médecins, dont un nombre non négligeable prétend s'y connaitre en informatique, sont prêts à passer à un systéme UNIX (linux, MacOSX) plus fiable?
Une grande minorité...

[ Répondre ]




                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.