Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Gaspillage à l'hôpital

Écrit par ToTor le Thursday 15 March @ 19:27:16 - version imprimable

ArgentVoici une photographie prise cette semaine dans un hôpital français dont on taira le nom.

Rien de particulier à l'intérieur, rien de scandaleux, pas de déchets contaminés ou d'objets dangereux. Juste des étiquettes. 2 feuilles à peine utilisées.

Comment ça fonctionne ? Très simple : chaque patient se voit attribuer un code barre pour identifier tous ses examens, dossiers et prélèvements.

Sur du papier spécial autocollant et prédécoupé sont imprimées 2 feuilles pleines d'étiquettes par patient, dès leur arrivée - le chiffre a été fixé par une note de service.



Une poubelle inutile
Dans l'immense majorité des cas, c'est trop. Résultat, il y a des étiquettes en trop qui ne serviront jamais plus car le code barre est relatif à une date d'entrée - si le même patient revient une prochaine fois il aura un nouveau un code barre.

On jette donc plus de la moitié des étiquettes chaque fois - gaspillage de papier, d'autocollant et d'encre.

Certains pourraient proposer de n'en imprimer que moitié moins - ce sera peut être fait, et le temps que l'information parcoure l'arbre hiérarchico-décisionnel de l'hôpital, avec une moyenne de 5 entrées par jour dans ce service, plusieurs centaines de feuilles autocollantes auront été ainsi gaspillées.

Ce n'est presque rien, pensez donc - quelques centaines de francs.

Multipliez-les par le nombre de services d'un hôpital, puis par le nombre d'hôpitaux et vous verrez le résultat que peut avoir une si bête erreur.

Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.