Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Téléphones portables : encore une étude

Écrit par ToTor le Monday 11 September @ 14:38:45 - version imprimable

CellulaireFaire une étude sur les dangers éventuels du téléphone portable est particulièrement à la mode.

Voici encore un article, du NewScientist cette fois qui conclut comme environ la moitié des articles que les radiations non ionisantes des cellulaires pourrait avoir des effets sur les organismes vivants, en ce basant sur un article paraissant cette semaine dans le International Journal of Radiation Biology.

On parle d'une hausse de la température dans le cerveau, de pertes de mémoire voire de cancer dans les études indépendantes, mais rien n'a jamais été formellement montré. Au mieux, les conclusions sont carrément opposées, comme un abaissement du risque de cancer chez des souris exposées à un agent carcinogénique ou dans cette étude un effet « positif » sur les neurones : le temps de réponse à des stimulis visuels est abaissé !!

De plus, il ne faut pas oublier que les ondes de très basse fréquences seraient liées à des effets sur le système nerveux central, selon plusieurs études récentes (dépression).

L'effet « positif » constaté est plutôt surprenant, et pourtant la méthodologie est rigoureuse.

Peut être une étude montrera bientôt que les cellulaires rendent plus intelligents ?

Rappelons à nos chers lecteurs que la loi de Poisson dit (plus ou moins) « Dans des effectifs statistiquement trop petits, on peut voir tout et n'importe quoi ».

On peut aussi se douter que l'augmentation de la rapidité, qui peut sinon être obtenue avec de la cocaïne par exemple, ne signifie pas forcément un effet positif sur la santé.


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.