Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Incidence des corticostéroïdes sur les fractures.

Contribué par tattort le Sunday 22 April @ 16:32:08 - version imprimable

Danger

Il semblerait que l'utilisation de corticostéroïdes pour l'asthme et les pathologies pulmonaires ne soit pas sans risques.

En effet, il y aurait un lien entre la prise de ces médicaments est une augmentation du risque de fracture.

Il faudrait donc adapter les doses, les effets étant en rapport avec la dose.

Source :

Reuters Health Information Services - Oral steroid use linked with greater fracture risk in patients with lung disease


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   



Re: Incidence des corticostéroïdes sur les fractur | (Score: 0)
par: on: Monday 23 April @ 11:20:11
Je suis étonné, et je m attendais un peu à cette nouvelle.

Prennant de tels produits, je connais assez bien les effets bénéfiques: baisse de la sensibilité aux allergènes.

Je connais aussi les effets secondaires: je crois que les défenses immunitaires sont diminuées par la prise de telles substances.

D ou sensibilité au froid, rhume à répétition...

L aggravation du risque de fracture s expliquerai:

le manque de tonus musculaire (muscle weakness) peut nuire à l Equilibre, je ne pense donc pas que les os soient réellement fragilisés.

Mais d'ou vient le manque de tonus musculaire ??

Du fait peut-être que les coticoides agissent sur le systeme nerveux ??

Est-ce que l étude a différenciée le sexe ??

Dans mon cas, je n ai encore jamais eut de fracture :)

[ Répondre ]




                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.