Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Le système immunitaire contre le cancer

Écrit par ToTor le Friday 27 April @ 22:07:32 - version imprimable

AccordDepuis longtemps les médecins se demandent pourquoi le système immunitaire n'est pas capable de lutter tout seul contre les cellules cancéreuses, alors qu'il réagit avec succès contre presque toutes les infections.

Le Scientific American propose un intéressant début de réponse à travers cet article. Il semble que les interférons et les lymphocytes aient une interaction primordiale pour bien effectuer la défense immunitaire. Un déficit dans l'un des deux processus entraînerait une vulnérabilité au cancer fortement accrue.

De même, l'implantation du gène TAP1 (gène associé au système CMH/HLA, servant dans la vérification de l'identité des cellules) dans les cellules cancéreuses empêche le developpement des tumeurs.


La conclusion de l'article est particulièrement intéressante, en proposant notamment la notion d'immunoédition des cellules cancéreuses : une destruction sélective des cellules cancéreuses pour ne laisser persister que celles qui échappent au système immunitaire, par perte de certains gènes comme TAP1.

De telles découvertes pourront peut être se traduire un jour par l'immunothérapie anticancéreuse, c'est à dire l'utilisation du propre système immunitaire du patient !

Il ne reste plus qu'à trouver des moyens pour empêcher ou corriger l'immunoédition, mécanisme d'évolution par l'acquisition de résistance.

Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.