Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

L'épidémie qui n'existe pas progresse

Écrit par ToTor le Saturday 16 June @ 11:13:31 - version imprimable

SécuritéOn vous l'a dit et répété, il n'y a pas d'épidémie de vache folle, et il n'y avait aucun danger à manger de la viande lorque certaines personnes s'efforçaient d'écraser cette affaire génante.

C'est donc avec beaucoup d'étonnement que l'on constate le premier cas humain sur le contient asiatique, à Hong Kong, et que le premier abbatage de troupeau d'europe de l'est a lieu en République Tchèque, après 3 confirmations par 3 laboratoires différents. Ça ressemblerait presque à une épidémie qui progresse, sans compter tous les cas qui passeront inaperçus...

Utilisons donc la méthode Couët : répétez après moi : « Il n'y a pas d'épidémie maladie de la vache folle. Tout ceci n'existe pas. Il n'y a aucun danger. »

Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   



Re: L'épidémie qui n'existe pas progresse | (Score: 0)
par: on: Sunday 17 June @ 07:50:17
Il faudrait poursuivre tous ces menteurs pour diffusion de fausses nouvelles et ou complicité de crime contre l'humanité !!!

[ Répondre ]

Re: L'épidémie qui n'existe pas progresse | (Score: 0)
par: on: Sunday 17 June @ 09:41:01
Tout est normal

Tout est normal

Il n y a aucun danger

Il n y a aucun danger

On constate que les médias en parle beaucoup moins,

mais j ai entendu un jour une info:

La consommation de viande de boeuf reprend...

Ceci est dû sans doute à l'approche de l été ou

les grillades sont indispensables à l aspect festif

de cette saison

Je constate aussi que les étiquettes viande de boeuf

ou 100\% muscle ou viande de boeuf né, élevé, abattu en France

ne veulent strictement rien dire !

S il y avait un véritable effort de communication,

et de transparence, il vaudrait mieux marquer

Cette viande de boeuf provient d un animal abattu

à tel age, qui a été élevé dans telle région, qui a mangé

telle substance, qui a été soigné avec tel produit

Surtout que si les mesures de tracabilité sont réelles,

ces indications pourraient être facilement rendues,

individuellement, sur chaque pièce de viande.

Mais ces mesures de protection et d écoulement de

produit francais sont une asphyxie pour le consommateur,

qui va payer de sa vie le lobby agro-alimentaire

français (FNSEA...).

La peur à l'égard des produits venant de

l étranger est aussi grotesque que lamentablement

montée, la viande des autres pays (Argentine...)

a des qualités que la viande française n a plus,

à cause de son alimentation industrielle.



Traktopel -(qui ne mange plus de viande)-

[ Répondre ]

Re: L'épidémie qui n'existe pas progresse | (Score: 0)
par: on: Monday 18 June @ 23:36:53
Je suis sur qu'on nous ment à fond la caisse

[ Répondre ]




                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.