Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Les caillots ?

Écrit par ToTor le Thursday 23 August @ 14:17:19 - version imprimable

3e âgeVoici une question qui nous a été envoyée :

Je voudrais savoir où peuvent se situer les caillots et comment ils sont ? Et il y a-t-il des symptômes ?

Les caillots sont ce que l'on appele des « thromboses » ; c'est lorsque le sang coagule (ce qui est très bien pour fermer les blessures) mais dans le corps (ce qui n'est par contre pas bien du tout !!)

Ce processus vient soit de conditions physiques (rester trop immobile ou allongé), soit de conditions chimiques (porter une valve mécanique modifie la coagulation du sang - on donne un traitement anticoagulant pour la rétablir.)

Il y en a plusieurs types - citons les plus connus : les phlébites (coagulation dans une veine de jambe), les embolies pulmonaires (passage de ce caillot jusqu'au poumons en suivant les veines), les embolies cérébrales (arrivée de ce même caillot jusque dans le cerveau en cas de « trou de botale » au coeur), infarctus rénal (caillot formé dans le coeur bouchant une artère rénale).

Les symptômes sont assez peu spécifiques : outre un dysfonctionnement de l'organe, il y a parfois une douleur. Les examens complémentaires (échographie doppler, biologie du sang, techniques de médecine nucléaire pour les poumons) sont nécessaire pour être sur.

Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   


Pas encore de commentaires! Soyez le premier!



                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.