Bienvenue sur thérapeutique et informations ! Revue de presse
Presse
Forums de discussions
Forums
Bavardage en direct
Bavarder
Rechercher une information
Rechercher
Publié à Chapel Hill, NC
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »
Partenaire technique iBiblio
      

Bienvenue !

Présentation du site
Engagement éthique
Conditions d'utilisation
Pour nous contacter
Améliorer votre site
Recommander le site
Inscription gratuite
Proposer un article
Version allégée
pour palm/pocketpc

Archives depuis 1999

La tribune

Anonyme :
Anonyme : hemoroides
Anonyme : cholangite
Anonyme : PANARI
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : hemoroides
Anonyme : sistite
Anonyme : hemoroides
Anonyme : bisoprolol
Anonyme : PANARI
Anonyme : HEMOROIDES
Anonyme : hemoroides


Entrez votre message,
pas de questions médicales ni de recherches internet



      

Un bébé réservoir à cellules

Écrit par ToTor le Wednesday 04 October @ 15:59:44 - version imprimable

DangerCette grande première scientifique est relatée dans La recherche qui reprend une dépêche AFP.

Pour résumer, des parents avaient une enfant malade nommée Molly. Ils ont eu recours à la fécondation in vitro pour faire un bébé, Adam, génétiquement « sur mesure », conçu pour avoir les bons gênes afin que des cellules de son cordon ombilical soient greffées à sa soeur.

Au besoin, si la greffe échoue, il a été annoncé que de nouvelles greffes avec les cellules d'Adam pourraient être effectuées.

Lorsqu'on parle d'eugénisme ou d'applications de la génétique, souvent on dit « mais non », « il n'y a pas de danger », « citez-moi un seul exemple ».

Voici un bel exemple. Comment expliquer plus tard à Adam que s'il n'existe, s'il n'a été conçu, ce n'est que pour être un réservoir à cellules vivant pour sa soeur ? N'y aura-t-il aucune retombée psychologiques ?

Le pire est la conclusion du médecin en charge de ce « patient » : « Nous ne fabriquons pas des embryons sur mesure, nous sommes juste en train de diagnostiquer des maladies : c'est la même chose, qu'on le fasse avant la naissance ou après celle-ci ».

Les annonces, la réalité de l'entreprise et les intentions futures contredisent totalement cette conclusion !

« Applaudissons » donc la performance de ces médecins du Colorado et espérons une prochaine performance encore plus Orwelienne. Que diriez-vous de clones sur mesure mis au frigo pour servir de banque d'organe personelle ?

Vous êtes amputés d'une jambe ? Votre foie est malade ? Vous avez besoin d'une greffe de peau ? Zou, piochons dans le clone qui attend sagement dans le froid.

Éthique, voici un mot qui devrait prendre tout son sens dans les années qui viennent.


Commentaires - Poster commentaire


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.
Seuil:Afficher   



Re: Un bébé réservoir à cellules | (Score: 0)
par: on: Thursday 05 October @ 11:49:31
Sympa la référence biblique 'Adam' pour la réserve d'organes, Adam donnant une partie de lui même pour avoir une compagne... Une petite cote pour sa grande soeur ?? Bref, déjà que sa naissance a été programmée pour sauver sa soeur, en plus ils lui ont collé le prénom qui va avec.



Bravo pour l'éthique et l'humour noir.

[ Répondre ]

Re: Un bébé réservoir à cellules | (Score: 0)
par: on: Thursday 05 October @ 18:58:40
Oui c'est triste, mais que peut-on y faire ?



Il y aura toujours des personnes pour applaudir ce « progrès scientifique » et des pays assez laxistes pour le laisser faire.

[ Répondre ]




                
Copyright © thera.info

Ce site internet met des information à votre disposition seulement et uniquement dans un but pédagogique. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.